Autre,

Qualité déplorable des questions du sondage VIMENTIS

Recommander l'article

Stimmen Sie dem Artikel zu?
Melden Sie sich an und bewerten Sie diesen Artikel!

Comme j'y avais été invité, j'ai essayé de répondre avec le plus de sincérité possible aux questions de ce sondage VIMENTIS 2019 censé  aider les électeurs à se faire une idée fidèle des options des politiciens qui sollicitent leurs suffrages. Ce fut mission impossible. A tout le moins dans la version française qui m'a été présentée. La formulation de certaines questions est si mauvaise qu'on en est à parfois réduit à essayer d'en deviner le sens. Exemple : faut-il un modèle de refus dans le don d'organe? Le logiciel utilisé pour la traduction est à jeter. De toute urgence. Pire encore, une question en contient souvent deux, reliées entre elles par une conjonction de coordination ou de subordination qui soit induit une certaine réponse, soit interdit carrément l'expression de certaines opinions. Exemple : La Suisse doit-elle payer le milliard de cohésion seulement si l'UE reconnait l'équivalence boursière? Que doivent répondre ceux qui considèrent - et ils sont nombreux - que la Suisse ne doit, par principe, pas verser ce milliard? Ils ne répondront rien. Ou alors n'importe quoi. A l'image de ce sondage dont la calamiteuse qualité n'apporte que confusion.


Commentaires des lecteurs sur cet article

[ Écrire un commentaire ]

Encore aucun commentaire existant. Écrivez le premier !

Écrire un commentaire

Vous devez être enregistrés en tant que utilisateur, abonné à la newsletter ou donateur de Vimentis ou de Facebook pour pouvoir accéder à cette page. Veuillez vous identifier ou enregistrez-vous gratuitement:

S'identifier directement sur Vimentis..
 
 ... ou avec un compte Facebook
 
Adresse e-mail:
Mot de passe:

Avez-vous oublié votre mot de passe?
 




Pas encore enregistré?
Enregistrez-vous gratuitement.