Politique sociale, systèmes sociaux > AC,

Manque de vision

Recommander l'article

Stimmen Sie dem Artikel zu?
Melden Sie sich an und bewerten Sie diesen Artikel!

Par deux fois, le Parlement a fait preuve au cours de cette session de son conservatisme et de son manque de vision sur deux sujets de société. Le Conseil des Etats a voté 7 mesures pour durcir l’accès au service civil. L’objectif de la majorité est limpide : mettre les bâtons dans les roues à ceux qui veulent continuer de servir leur pays, mais autrement. C’est beaucoup plus simple de procéder de cette manière plutôt que de se demander pour quelles raisons de plus en plus de jeunes s’engagent pour un service civil plutôt que militaire, dont un bon tiers d’entre eux après l’école de recrues.

Quant au Conseil national, il a certes voté en faveur de l’introduction d’un congé-paternité de 2 semaines, mais on ne saurait s’en réjouir, car c’est largement insuffisant. Le peuple aura l’occasion de dire ce qu’il en pense, puisqu’il sera appelé à voter pour un congé-paternité de 4 semaines qui n’a rien de révolutionnaire. En effet, la véritable mesure qui permettrait de concilier vie professionnelle et familiale des deux parents serait l’instauration d’un congé parental. Quand on sait que la moyenne d’un congé parental des pays de l’OCDE est de 54 semaines, on mesure mieux le retard de la Suisse dans sa politique familiale.

A la lumière de ces deux votes, il est à souhaiter que lors des élections du 20 octobre les électrices et électeurs donnent un coup de balai à cette Suisse d’un autre âge !


Commentaires des lecteurs sur cet article

Informations sur la désactivation de la fonction de commentaire

L'association Vimentis a décidé de fermer la colonne des commentaires sur ses blogs. Dans l'explication suivante, vous trouverez la raison de cette décision.

Le blog, y compris la colonne des commentaires, est une partie importante de la plateforme de discussion de Vimentis. En même temps, des valeurs telles que le respect, la décence et l'acceptation sont de la plus haute importance pour l'association. Vimentis s'efforce de défendre elle-même ces valeurs, ainsi que de les garantir sur le site web.

Dans le passé, cependant, ces valeurs ont régulièrement été ignorées dans la colonne des commentaires, et il y a eu des déclarations inacceptables répétées dans les commentaires. La suppression de ces commentaires est une question délicate et demande beaucoup d'efforts, que l'association ne peut se permettre. En outre, les commentaires peuvent être rédigés de manière pratiquement anonyme, ce qui rend impossible le blocage des personnes concernées.

En conséquence, l'Association Vimentis a décidé de désactiver la fonction de commentaire et de ne laisser que le blog. Le blog permet toujours aux gens de se faire entendre sans se cacher derrière un pseudonyme. Ce changement devrait améliorer la qualité de la plateforme de blog et la placer au centre de l'attention de toutes les personnes qui ont un intérêt dans une discussion factuelle et respectent les valeurs mentionnées ci-dessus.